Le maintien de l'emploi industriel plébiscité

                

Nous oeuvrons pour la réalisation d’un important projet industriel manufacturier et commercial depuis plus de 5 ans. Ce projet porteur de nombreux emplois, a été soumis à Christine Lagarde lorsqu’elle était ministre de l’Economie, puis à Augustin De Romanet De Beaune, Directeur général de la CDC (Caisse des Dépôts et Consignations) et à Nicolas Sarkozy, Président de la République, mais les réponses n’ont pas permis une avancée significative du dossier. Pourtant, la plupart de nos concitoyens ont compris depuis longtemps et souvent au prix de leurs emplois, que les secteurs des services et des R&D, ainsi que la production des nouveaux produits issus de ces recherches, sont, à l’exception des services à la personne, souvent délocalisables et ne permettront jamais de remplacer les millions  d’emplois industriels perdus et les millions d’autres emplois locaux qui étaient liés à ces activités.

     

Une enquête du CREDOC, de mai 2011, souligne l’inquiétude des français et démontre l’intérêt des consommateurs pour l’industrie française : 73 % des français déplorent le déclin de l’industrie et sont convaincus que le développement de la France ne peut se passer du secteur industriel et 64 % sont  prêts à payer plus cher des produits industriels « made in France », au lieu de 44  % il y a 5 ans.    

Francis JOURNOT 

Copyright © 2011 Rendez-nous notre industrie -Toute reproduction, même partielle, est interdite sans l’autorisation de l’auteur  

"Rendez-nous notre industrie" et "Vêtements made in France" sont des associations citoyennes indépendantes et sans appartenance politique. 

                                                                           

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×