Rompre avec une politique contraire à la volonté et à l'interet des français

 

La création à terme d’1 million d’emplois, nous ferait économiser chaque année 45 milliards d’euros en dépenses publiques pour l’emploi et cotisations sociales. La relance de l’industrie semble être la seule solution dont nous disposions pour réduire de façon significative le chômage et le déficit public. Nos dirigeants aiment classer la France deuxième puissance européenne et cinquième puissance mondiale, seulement une récente étude européenne place la France treizième sur les dix sept pays européens. Alors peut-être devrions nous juger notre situation économique et le bilan de nos dirigeants depuis 35 ans, avec moins d’indulgence. Avant de remettre un blanc seing aux candidats en votant pour eux, peut-être conviendrait-il également, que nous exigions que chacun d’entre eux s’exprime sérieusement à propos d’une vraie relance de l’industrie, plébiscitée par les ¾ d’entre nous.                             

Un candidat élu président qui aurait ignoré la voix de 35 millions de français sur un sujet aussi déterminant pour notre avenir, serait-il vraiment légitime ?                                                                                                                                                                                                  

 

Francis JOURNOT 

Copyright © 2011 Rendez-nous notre industrie -Toute reproduction, même partielle, est interdite sans l’autorisation de l’auteur  

"Rendez-nous notre industrie" et "Vêtements made in France" sont des associations citoyennes indépendantes et sans appartenance politique

                                                                                                                                               

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×